Il y a souvent des polémiques autour des boissons énergisantes et leurs effets. En tout cas, il ne faut pas suivre les tendances aveuglément. Les composants, surtout chimiques, des boissons énergisantes sont diversifiés, mais pas inconnus. En voici une liste des plus fréquents.

Caféine

C’est bien sûr le principal ingrédient dont les boissons énergisantes ne peuvent pas se passer. En effet, avec ce composant, les fabricants donnent leur fameux pouvoir à leurs produits. En petite quantité, la caféine peut stimuler l’énergie, la vigilance et les performances physiques du buveur. Cependant, il faut limiter la dose à 200 mg à la fois, pas plus de deux fois par jour, c’est-à-dire 400 mg par jour.

Taurine  

Scientifiquement, la taurine ou acide 2-aminoéthanesulfonique, est un composé organique largement répandu dans les tissus d’origine animale. C’est un constituant majeur de la bile retrouvé dans le gros intestin et qui représente jusqu’à 0,1% du poids total du corps humain. C’est un acide aminé qui peut stimuler la performance sportive et le métabolisme. La taurine est généralement considérée comme sûre à des doses pouvant atteindre 3 000 mg par jour.

Sucre

Le sucre est sans doute l’un des composants les plus vus dans l’industrie de l’agroalimentaire, et plus précisément de la boisson. Certaines boissons énergisantes peuvent contenir jusqu’à 62 grammes de sucre, soit 15 cuillères à thé par canette de 500 ml. À vue d’œil, cela fait au moins 250 calories. Le sucre est une source d’énergie en plus d’être un composant qui apporte un goût unique aux boissons. C’est assez normal qu’il se retrouve dans les « energy drink ».

Guarana

Le Guarana est une plante grimpante de la famille des Sapindaceae, originaire du bassin amazonien. Le guarana a de grandes feuilles et est surtout connu pour les graines de ses fruits, qui ont à peu près la taille d’un grain de café. Les extraits issus des graines de la plante de guarana d’Amérique du Sud délivrent deux fois plus de caféine que les grains de café. Les extraits de Guarana sont surtout classés en tant qu’additifs alimentaires et sont très utilisés dans l’industrie agroalimentaire.

Carnitine

C’est un composé d’ammonium quaternaire impliqué dans le métabolisme de la plupart des mammifères, des plantes et de certaines bactéries. Cet acide aminé est censé augmenter l’endurance et serait un brûle-graisse efficace. Une consommation de moins de 3 grammes par jour est généralement recommandée. Au-delà de cette dose, il peut y avoir des problèmes de santé.

Les industries de la boisson énergétique n’ont surement pas toutes les mêmes recettes, mais ces composés cités ci-dessus sont très souvent utilisés. Si la plupart ne sont pas dangereux à dose raisonnable, il faut néanmoins faire attention aux consommations excessives. La consommation de boisson énergisante elle-même ne devrait pas excéder une certaine dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *